Maux d’éventrée.

Ça creuse dans mon ventre, ça perfore le cœur. Ma tête gargouille et brouille mes pensées dans l’œuf. J’ai la nausée de la bile absente, le foie en crise de manque. Je me baffre d’endorphines aux pépites de chocs. Je suis écœurée. Dépiauté de sentiments, le glaçage qui brille en surface crisse sous la pression de l’emballage qui se déchire.

funny-pictures-humor-i-have-boyfriend-fridge

Avortement d’émotions en cours. Rendez-vous en salle d’illusions.

*

14-02-14. Mademoiselle Louve.

Publicités

Un avis sur “Maux d’éventrée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s