La note s’il vous plaît.

Ca s’touche noires, ça s’touche blanches. En cadence. Ca s’désaccords en rythme. De disputes en ballades, les fugues sont virtuoses. Trop de silences à enjamber, ça s’répète et ça chute davantage. Et au détour d’une phrase, les dissonances brûlent la partition. Ferme le clapet, range ton clavier, le livret est terminé. Viens plutôt danser.

*

Mademoiselle Louve. 16-02-14

Dédicace Manon F.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s