Si nique toi-même!

C’est un peu comme choisir une feuille et un stylo.

Tu ouvres un nouveau document, tu l’ouvres en plein écran, pour être sûr de pas passer à côté. Tu choisis ta police, ta taille de caractère. Ton encre et ta matière. Tu cherches tes premiers mots. Et tu tapes. Tu cognes. Tu voudrais que ça rentre, puisque rien ne sort.
Va bien falloir que tu dises quelque chose. T’as une année à faire.

Tu devrais pouvoir l’ouvrir bien grand. Tu sais plus rester assise, t’en as plein le cul. Ton chauffage peine et tes murs humides te rendent folle. Ta rue s’anime, il est vingt-trois heures trente-huit minutes, feux d’artifices sur bout de goudron, les trottoirs sont gueuloirs et un ange tricoloré passe en plein phare sans s’arrêter malgré le matos sécurisé nationale. T’es imposée pour ça, et on se paye ta tête.

Tu pries pour que la connerie n’enflamme pas l’immeuble d’en face, tu râles contre la bande de joyeux cons imbibés. Tu vires la caillasse qui maintient la portée à tous. « Z’ont qu’à avoir leur clé, ou sonner. Bordel. »

Tu tâtonnes dans le couloir en panne d’ampoules mais pas d’illuminés. Tu te fous au fond du lit moite et tu fermes les écoutilles. Ce soir tu n’as plus la patience, et tu sais que y aura pas moyen d’avoir du silence.

Musique à fond et cach’ton. À demain pour une autre tournée, patron.

*

darksideof

*

11 octobre 2014 – Mademoiselle Louve

Publicités

Un avis sur “Si nique toi-même!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s