« Imagine » – John Lennon

J’ai mal dormi. Comme tout le monde en France. Je l’espère.

Je me suis réveillée sur des coups de marteau de mon voisinage. J’ai cru à des coups de feux. Un peu plus tard, j’apprends que ça se fusille dans le Vaucluse. Que ça se tue à Montrouge. L’envie du coma me vient. Mais la peur prend le dessus, le suspect se serait réfugié à Laplace, c’est le quartier de ma grand-mère. Les photos de l’arrêt de métro que je connais bien encerclé et supervisé me glace le sang. Je sais que le jeudi est souvent le jour de kiné de ma grand-mère, derrière le petit fleuriste fermé sur les photos. La panique me gagne.

Je ne comprends plus le décalage entre ceux qui s’arment et ceux qui ne faisaient que nous alarmer. Entre les journalistes démunis et la peur sous forme de cagoule qui tire avec des lance-roquettes. Entre les manifestants à sac à dos et la police qui tire à grenade réelle. Entre les policiers non-armés qui protègent des citoyens qui répliquent arme à poings.

On tue nos piliers, on est au sol mais on sait regarder plus loin, voir les murs et on va vous dresser des échafaudages dans la gueule. Oui, on a tué des esprits comme « on en fera plus des comme ça », mais on va s’élever les nôtres.

La question pour moi n’est pas de savoir pourquoi CH n’était pas assez protégé, mais pourquoi il a eu besoin de l’être. Pourquoi le vigipirate est-il inefficace, mais pourquoi nous en avons besoin?

Tout ça est très naïf, mais, j’ai 22 ans et,

Vous savez, dans la vie, j’ai trois, quatre convictions. Je crois en l’éducation, la tolérance, les jeux vidéos et la bière.

J’espère qu’on me payera des coups avant d’en prendre.

*

Je me suis dit « maintenant il faut éc-rire et au moins s’écrier. » Il faut continuer à rire, jouer très sérieusement le jeu de l’humour.

J’espère que « là-haut » ça se marre, « IL » a plus d’excuses pour que ce soit pas le cas. Si ils pouvaient faire pleuvoir de la bière du coup, ou quelques chatons-licornes, pour nous faire lever la tête, et qu’on ne baisse pas les yeux.

« RIDDIKULUS ! »

« J’ai retrouvé mon flingue, il était dans mes rimes. » – Renaud.

B60zG3KCAAEkZSz Sans titre 2Sans titre 4 Charlie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s