Reprise

*

Il est un rapport de cause à effet.
De la réception, à la mémoire, au souvenir. De la perception à l’émotion.
Il est un chemin d’une pierre à la douleur.

Entre un son émis, que l’oreille perçoit et sa propagation dans les terminaisons nerveuses du corps. Vers le bout des doigts, dans le ventre, entre chaque côte ; une pression légère puis écoeurante. Et sous les yeux, les cernes brûlent. Le nez pique. Et les tempes sont lourdes.

Ce n’est qu’un chemin électrique qui est tracé par le cerveau et son armada d’enchaînements filandreux organiques. Je le conçois parfaitement. Rationnellement, mathématiquement, scientifiquement, biologiquement. L’information est traitée dans des flux qui se calculent. Et qui, à l’état de chiffres, de formules, de nombres, perdent toute essence d’originalités, de personnalités. Il n’y a plus de place pour l’émotion, seulement la raison, non?

Donc la seule question qui reste, c’est pourquoi. Pourquoi toujours toi? À chaque fois. Les mêmes notes résonnent au siège de la vulnérabilité. Tout devient lourd.
Et on lâche.
Retour niveau 1 de l’existence. Tolérance zéro. Sensibilité maximum.

*

Emission radiophonique. Musique choisie : If I don’t Have to – Keaton Henson.
Janvier 2015. Mademoiselle Louve.

Pour écouter celle de mon collègue, c’est par ici

Publicités

Un avis sur “Reprise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s