Il la prend.

Il la prend.

Il la prend par la main.

Il la prend par la main droite.

Il la prend par la main droite qui tremble.

Il la prend par la main droite qui fuit et tremble.

Il la prend par la main droite qui fuit et tremble. Elle retire son bras.

Il la prend par la main droite qui fuit et tremble. Elle retire son bras, il garde sa main.

Il la prend par la main droite qui fuit et tremble. Elle retire son bras, il garde sa main. Le bleu reste sur son bras.

Il la prend par la main droite qui fuit et tremble. Elle retire son bras, il garde sa main. Le bleu reste sur son bras. Le bleu reste sous ses yeux. Le bleu reste dans son cou. Le bleu reste sur ses genoux. Le bleu reste dans son ventre. Le bleu reste sur ses côtes. Le bleu reste sur sa bouche. Le bleu reste dans son dos. Le bleu reste sur son bras.

Il garde sa main.

Elle est toute blanche.

Je suis toute pâle.

*
Mademoiselle Louve – Workshop Olivier Mellano – 14 avril 2015.
Publicités

3 commentaires sur “Il la prend.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s