Je ronge et je rage.

Je ronge mes ongles, pour retenir les griffes.
Je ronge ma peau, pour ne plus être touchée.
Je ronge mon frein, pour ne plus atteindre.
Je ronge mes sangs, pour perdre froid.

Je ronge et je range de mes dents sans faim. Je range et je rage dans mon ventre qui n’a plus de sens. Je rage et je nage dans ma tête qui explose. Je nage et narre mes pensées encombrées.

Que je range, que je rage, que je nage et que je n’arrime pas à bon port.

À portée de mes doigts, qui tape le clavier, de mes ongles rongées.

*

Mademoiselle Louve – Février 2016

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s